Voyant ESP allumé : que faire ?

Comment réagir lorsque le voyant ESP s’allume ?

Depuis les années 80, la technologie se met au service des conducteurs de voiture. Elle leur permet d’identifier tout dysfonctionnement particulier sur leur véhicule afin de prendre rapidement les mesures adéquates. 

Parmi les nombreux éléments techniques qui composent la voiture, il y a les voyants. Parmi eux on peut retrouver le voyant moteur, le voyant ESP et bien d’autres encore. Contrairement aux autres témoins du tableau de bord, le voyant ESP s’allume pour signaler un problème d’anti-dérapage

Quel est son rôle et que faire lorsqu’il est allumé ? Voici des solutions simples que vous devez absolument découvrir.

Qu’est-ce que l’ESP ?

L’ESP est l’acronyme de « Electronic Stability Program ». C’est un système qui permet d’optimiser le contrôle de la trajectoire de la voiture dans des situations à risques. On pense généralement à la perte d’adhérence, au freinage en virage, au coup de volant brusque, etc. Ces situations sont d’ailleurs fréquemment rencontrées par les conducteurs. Pour corriger le comportement de la voiture, l’ESP agit directement sur les freins de chaque roue.

Généralement, sur les tableaux de bord de véhicule, le voyant ESP est représenté par une voiture avec deux traits en S en dessous. Ce dessin symbolise le véhicule en situation de dérapage. Dans d’autres cas, il peut être représenté par un rond avec les lettres E-S-P écrites à l’intérieur.

Comment fonctionne l’ESP ?

L’ESP est composé de plusieurs capteurs qui ont pour rôle d’informer en temps réel le calculateur sur la situation de la voiture. Parmi ceux-ci, il y a entre autres :

  • les capteurs de roues
  • les capteurs d’accélération
  • les capteurs d’angle de volant

Pour mieux vous expliquer le principe, supposons que vous prenez un virage à gauche trop vite. Dans ce cas de figure, l’ESP va freiner légèrement les roues gauches pour vous permettre d’avoir un contrôle absolu de la voiture. Ce mode de fonctionnement est d’ailleurs le même sur une luge. Pour tourner à gauche, il vous suffit de freiner à gauche.

Toutefois, il faut noter que le bon fonctionnement de l’ESP dépend de bien d’autres éléments. Il s’agit entre autres de l’ABS (AntiBlockier System) et l’ASR (Acceleration Slip Regulation). Il dépend également du TCS (Traction Control System) et de l’EBD (Electronic Brakeforce Distribution).

Pourquoi le voyant ESP s’allume-t-il et que faire dans ce cas ?

Comme susmentionné, l’ESP est généralement mis en marche pour corriger le comportement de la voiture. Un voyant ESP allumé sert à avertir le conducteur que le système est en cours de fonctionnement. Ainsi, dès que le véhicule revient dans une situation normale ou que l’ESP n’est plus en action, le voyant s’éteint automatiquement de lui-même.

Le témoin ESP peut s’allumer pour trois différentes raisons. Premièrement, ce cas se présente lorsque vous mettez votre voiture en marche. Après avoir mis les clefs dans le contact de la voiture, il est tout à fait normal que tous les voyants du véhicule s’allument.

Deuxièmement, le voyant ESP s’allume en cas de fonctionnement de l’ESP. Quand ce dernier est activé (en cas de survirage ou de sous-virage), il se met instantanément en marche. Après le passage du virage ou après le démarrage de la voiture, il s’éteint naturellement.

Enfin, le voyant ESP peut s’allumer en cas de problème ou une anomalie de fonctionnement. À ce niveau, le voyant reste continuellement allumé après le démarrage du véhicule. Dans ce cas, le problème semble être plus délicat. Il est donc conseillé de vous rendre le plus vite possible dans un garage auto. Les spécialistes vérifieront l’origine de la panne et se chargeront de réparer le système ESP.

Après les travaux, ils peuvent détecter que la panne provient d’une ampoule grillée ou d’un capteur défaillant. En cas de lampe défectueuse, il faudra procéder à son changement. En principe, cela ne vous reviendra pas cher. Vous compterez à peine un tarif de 1 euro pour une ampoule. Ce qui vous coûtera le plus cher est la main d’œuvre. Elle constitue à elle seule la partie la plus importante de la facture, car elle peut atteindre les 60 à 80 euros.

Bonus : quand et pourquoi désactiver l’ESP ?

L’ESP étant un système qui permet d’améliorer votre sécurité sur la route, il n’est pas conseillé de le désactiver. Toutefois, dans certains cas exceptionnels, il peut être utile de procéder à sa désactivation temporaire. 

Le cas le plus plausible est celui d’un démarrage en côte avec du verglas. À ce niveau, le système « Electronic Stability Program » peut bloquer la voiture à cause de sa fonction antipatinage. Vous pouvez donc désactiver le système le temps de votre manœuvre. Seulement, n’oubliez pas de le réactiver ensuite pour assurer pleinement sa fonction.

En définitive, vous n’avez aucune action à mener en cas de voyant ESP allumé en continu. Le mieux serait de vous rendre chez des professionnels pour savoir ce qu’il en est. Très compétents, ils disposent des outils appropriés pour pallier le problème.